Les grands n'ont qu'à bien se tenir !

Un toit épais et solide s'était en effet formé au dessus de la tête de nos compagnons de jeux, laissant tout le loisir aux locaux pour pratiquer le patinage sur polders gelés...  

Premiers rayons de soleil , voilà que les températures remontent enfin.

Une période relativement rude pour les habitants des polders s'achève. Comme dirait le Roi du Nord (Game of Throne) : l'hiver vient !           

Voilà donc Maître Esox blotti contre ce tapis de feuilles accumulé lors de ce dernier automne, n'attendant qu'une chose, le dégel qui leur permettra de se débarrasser des sangsues et autres parasites voisins des même lieux . Les journées sont froides, avec des températures dépassant difficilement les -3°.

Armé de patience, voilà que le jour "J" arrive enfin. Durant toute cette période de gel, je ne faisait que réfléchir à la méthode à employer au retour des températures positives... Connaissant un peu l'énergumène opportuniste et en y ajoutant un peu de léthargie hivernale,  je me dit qu'il faudrait une pêche très lente, limite au ralenti!

 

Je ne pense pas que "Monsieur 700 dents" se déplacera sans avoir une certitude quant à l'apport calorique justifiant son effort. Pêche lente donc...

Mais sans tomber dans la discrétion: rien de tel qu'un leurre bien bruiteur pour réveiller les plus endormis... Restait à trouver "LE" leurre remplissant le cahier des charges...

 

 

Petit bémol: Les jerk's, en moyenne, pèsent 75 gr et coule à une vitesse de 5secondes par mètre alors que...

Primo : ma canne ne pourra pas les supporter !

Secondo :  je trouve que ces leurres coulent trop vite pour cette période, cela nécessiterait une récupération trop rapide !

Dans mon esprit de chasseur : Jamais Esox le fainéant ne se déplacera s'il doit sprinter pour une bouchée... Il as froid le vilain !

J'entame donc mes recherches et en parle chez  Peter De Kock , et voilà que l'on me dirige justement vers une nouveauté fraîchement rentrée...

Je ne connaissais pas trop la marque mais l'avais déjà Vue ... "Wolfcreek" Cette même marque, qui avait proposé leurs peintures spectaculaire à CWC, voilà qu'il ont à présent leurs propres Jerk-Bait !

Cerise sur le gâteau en parlant de Creek... Ils nous offrent un jerk de 13 cm pour un poids de seulement 42 Gr... Le "Skiny Wolf JR", qui nous permet d'utiliser des cannes moyennes sans pour autant être obligé de passer sur une canne Big-Bait.

Ce modèle coule très très lentement, limite suspending, avec une sonorité très soutenue !           De vraies maracas.  Voilà un cocktail parfait pour réveiller les Pike en léthargie juste après un dégel, me dis-je...

Bien connu pour sa peinture de qualité voilà que Wolfcreek met la barre très haute avec ces couleurs naturelles à en leurrer plus d'un!

Ainsi, au terme de ma première journée de pêche en compagnie de "Skiny Wolf JR"il occupe désormais une place de choix dans ma boite à leurres durs et ce, malgré sa petite taille!

Détrompez -vous en effet: il a bel et bien les épaules assez solides que pour détrôner plus d'un de ses confrères... Verdict: un leurre qui fera parler de lui encore longtemps... A+ pour de nouvelles aventures.

Omar Omson Fishing.

Question: 

Vous voulez me poser une question au sujet de cet article?
Zircon - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.